AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un si beau rêve... [PV Bandit]

Aller en bas 
AuteurMessage
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Ven 17 Déc - 21:26

J'inspirai une bouffée d'air. Cet acte m'arrachait un gémissement plaintif. La douleur me reprenait. Je n'étais donc pas mort, je m'étais juste évanoui apparemement. Pourtant, sans avoir ouvert les yeux, je savais que j'étais seul à présent. J'avais mal partout mais en même temps, j'avais l'impression d'avoir dormi pendant longtemps, très longtemps. Où étaient les humains m'ayant réconforté aux portes de la mort ?Alors que c'étaient eux même qui l'avaient provoqués. Ils auraient au moins pu être là à mon réveil ! A moins qu'ils ne soient partis ? Je ne savais pas, en fait je ne savais rien.
Je finis par ouvrir les yeux. Les lieux étaient déserts, aucune trace n'était présente dans la poudreuse. Ce n'était pas le même endroit que là où j'avais souffert. Un rapide coup d'oeil sur ma robe noire m'apprit que mes blessures avaient disparu. Mon corps était redevenu puissant et beau comme après mon débourrage, avant que mon dernier maître n'entre dans ma vie et la saccage. Je me levai et observai les alentours, il n'y avait pas âme qui vive. Je finis par faire un pas hésitant, tout tremblant que j'étais dans mon corps si normal et si nouveau à la fois. Je me sentais différent, plus puissant mais je savais que ce n'était qu'une illusion. Je dormais. Souvent, par les nuits sans lunes, des rêves tels que celui-ci m'étaient apparus : des mondes où j'étais libre, où je pouvais galoper librement.
Mais là, c'était différent. Ici, je me sentais comme un poulain nouveau-né, sauf qu'il n'y avait pas ma mère pour me réconforter. Pendant un instant, j'eus un peu peur. J'étais seul, je ne savais pas me débrouiller en pleine nature. Je n'avais jamais vécu librement, les bipèdes m'avaient toujours dicté ce que je devais faire, ils m'avaient toujours nourri, plus ou moins bien. Mais je n'éprouvais aucun désir de retourner dans le monde réel. Car ce rêve était magnifique. Mais comment les humains m'avaient-ils sauvés de la mort finalement ? A moins qu'ils ne m'aient jamais tué ? Je ne comprenais pas, j'étais perdu. Je ne savais plus. Une brise se leva et agita ma crinière, souleva mon toupet, découvrant ma pelote blanche sur le front. Je me retournai et criai face au vent, cherchant une réponse :

"Mais qu'est-ce que je dois faire ?"

Un deuxième pas. Puis un troisième. Je me mis au trot, levant haut les membres pour fendre la poudreuse. J'inspirai à nouveau une bouffé d'air. Que c'était bon ! Je ne voulais plus jamais partir de ce rêve, il était si beau, mais si invraisemblable. On se croirait presque au paradis. J'accélérai et me mis au galop. La neige volait derrière moi, ma queue flottait au vent. J'étais libre et heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Ven 17 Déc - 23:51

Aujourd'hui, Bandit se promenait dans la poudreuse, bien sûr, il ne neigeait pas, mais il avait du vent qui soulevait la neige, puis Bandit eut un frison, alors il continua d'avancer dans cet endroit qu'il ne connaissait que très peu. Alors, il marchait tout seul, encore là dans ce monde, tous les lieux semblaient déserts, Bandit avait croisé que deux personnes, alors il se demandait finalement si lui et les deux autres étaient les seuls chevaux de ce monde.

Alors, il s'ébrouait puis continua de marcher, une oreille en avant et l'autre en arrière, cette fois, la douce odeur qui venait de lui était celle des épinettes, une belle petite odeur car il était de bonne humeur. Alors, il continuait de marcher tranquillement, puis tout à coup, un cri lui fit dresser les oreilles, un crin d'un étalon, il avait simplement compris quelques bribes rien de plus. Alors, Bandit pensant que peut-être ce cheval avait besoin d'aide, alors il accéléra et s'en allait à la rencontre de cet étalon.

Au lieu, de courir il devait parfois sauter pour avancer, car à certains endroits la neige était plutôt épaisse. Alors, il continua de sauter un peu, puis l'odeur de l,étalon se rapprochait, puis ensuite, un peu plus loin, c'est là que Bandit l'aperçut. C'était un étalon noir, et d'après sa silhouette, il devait être sans doute un bon cheval ayant servi tout comme lui des humains, alors, mais en regardant de plus près, l'étalon noir semblait tout à fait perdu, alors Bandit se rapprocha de lui tranquillement, les oreilles en avant avec un sourire poli aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Sam 18 Déc - 20:55

Je galopais toujours quand une silhouette équine se détacha sur l’horizon. Je stoppai d’un coup et la regardai approché. Cet équidé avait quand même une odeur un peu étrange pour un cheval même si je savais que c’était un étalon. Je m’approchai un peu, hésitant entre prendre la fuite et rester. Après tout certains étalons n’étaient pas commodes. Mais alors… je n’étais pas seul sur ce monde ! Mon rêve était super inventif pour une fois ! En tout cas, ce cheval là avait une robe palomino, une robe dorée, très jolie.
A présent, il arrivait vers moi et je tressaillis mais je me ressaisis et le sourire qu’affichait l’inconnu me rassura un peu. Comment engager la conversation ? Je n’avais plus vraiment trop l’habitude de parler à mes congénères. Je fis un autre pas hésitant et regardais le nouveau venu.

« Heu… Bonjour… On est où ici ? »

A vrai dire, je me sentais un peu idiot de dire ça mais bon peu importe. C’est vrai quoi. Où j’étais d’abord. Après tout ce n’était peut-être pas un rêve. C’était peut-être un cauchemar ? Mais en général, mes cauchemars étaient plus terribles que ça.
Un flash, une vision : mon sang qui coule, des visages penchés vers moi, la douleur insupportable, le cœur qui s’emballe. Je revoyais ma mort. Mais étais-je mort ? Non, impossible, c’était faux, j’étais vivant, les bipèdes m’avaient sûrement amenés dans un box où je m’étais endormi ou alors ils m’avaient carrément amenés ici.

« C’est un rêve ? »

Avais-je demandé. Si c’était le cas, quelque chose clochait dans ce rêve, il n’était pas normal. Je regardais l’autre équidé avec espoir, lui savait sûrement ce qui se passait. En même temps, je devais avoir l’air un peu stupide de parler avec un élément de mon rêve pour lui demander si c’était bien un rêve. Ce serait une discussion sans queue ni tête. On allait voir ce que mon imagination allait inventer cette fois.
En même temps, il faut avouer que j'étais un peu rassuré de voir que je n'étais pas tout seul ici mais bon, si ce n'était bien qu'un rêve, j'allais sûrement bientôt me réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Dim 19 Déc - 3:02

Bandit regarda l'étalon avec un sourire désolé, il ne pouvait pas lui répondre, lui-même, il ne savait pas où il était. Alors, il regarda l'étalon noir avec un sourire.
"Je ne sais pas, cela ressemble à un monde parallèle à celui d'où nous venons, je crois que cela s'appelle Origin-questrian. Moi aussi figurez vous, que je me pose plusieurs questions, je ne sais même pas moi-même, cela fait que quelques jours que je suis là."

Ensuite, il regarda autour de lui et il fit pareil puis l,étalon noir me demandait si c'était un rêve, alors il lui répondit.
"Je n'en suis pas sûr, mais je ne crois pas que cela soit un rêve, mais une réaliité."
Ensuite, son odeur d'épinette qui le suivait dans son sillage se faisait sentir, même encore là, Bandit avait encore de la misère à croire qu'il avait un don.

"De plus est, en ayant une deuxième vie, ce que je présume, je suis doté d'un don que je n'avais pas avant, alors, je ne comprends pas grand chose moi-même."
Il s'ébroua puis regarda l'étalon.
"En fait comment vous appelez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Dim 19 Déc - 14:53

L’étalon doré me regarda avec un sourire désolé sur le visage et je perdis un peu d’espoir. Même si ma vie jusqu’à maintenant n’avait pas été très belle je ne voulais pas être déjà mort. Mais peut-être que ceci n’était pas la mort. Peut-être que c’était une nouvelle terre ? Je ne savais pas grand-chose à vrai dire. Mes oreilles s’inclinèrent vers l’avant lorsque l’inconnu me répondit. Il disait que c’était un monde parallèle se nommant Origin-Questrian. Que lui aussi ne savait pas grand-chose et qu’il était ici depuis seulement quelques jours. On était bien avancé avec ça !
Ma deuxième question avait elle aussi une réponse : non, ce n’était pas un rêve, c’était une réalité. N’y croyant qu’à moitié, je jetai à l’autre un coup d’œil peu convaincu. Puis l’équidé doré ajouta qu’il avait un don qu’il n’avait pas avant. Plus par politesse que par curiosité, je lui demandai :

« Et quel est ce… don ? »

Un sourire en coin se dessina sur mon visage, bon d’accord il fallait l’avouer, je n’y croyais pas du tout. Ce cheval n’était qu’un pauvre fou qui avait perdu la raison à mon avis. Rassuré, je montais mon explication : j’étais dans un pré pour que je me remette totalement de mes blessures, les bipèdes avaient mis ce cheval pour me tenir compagnie j’imagine. D’ailleurs j’arrivais presque à voir les clôtures d’ici.
Puis mon acolyte me demanda comment je m’appelais :

« Prince, je m’appelle Prince. »

*Euh… Faudrait peut-être que tu lui retournes la question, Prince non ?*

« Et… Et toi ? »

Je regardais le cheval fou en face de moi… Un don ! On aura tout vu quand même ! Il délirait, c’était n’importe quoi ! Je perdais mon temps ici, j’allais m’en aller si ça continue. Un don… Et puis quoi encore. Ah ! J’avais encore une question, j’étais bavard aujourd’hui :

« Comment se fait-il que nous soyons là ? La dernière fois, avant de m’endormir, je n’étais pas ici. Je ne connaissais pas ce pré, il est pas mal, remarque… Et toi, au fait, pourquoi les bipèdes t’ont amenés ici ? Moi c’est parce que je me suis fracturé un antérieur. Lui.»

Ajoutai-je en levant mon antérieur droit. A présent ça allait mieux, nous étions rentrés dans une conversation tout à fait normale à présent. Il n’y avait plus de raisons de s’inquiéter, j’étais en vacances, c’était super !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Lun 20 Déc - 7:27

Bandit regarda l'étalon avec un drôle de regard, puis ensuite, il regarda autour de lui, il aurait bien aimé lui répondre correctemennt, mais il ne connaissait pas les réponses , alors il ne pouvait pas vraiment y répondre, ensuite, quand Bandit parla à l,étalon, il le regarda, la tête penché sur le côté, puis il dit au mâle noir.
"Dites moi pas, que vous me prenez pour un fou, j'espère?? "

Ensuite, le mâle lui demanda quel était son don.
"Eh bien sentez autour de vous, il a bien sûr mon odeur et une d'épinettes."
Ensuite, il fit un signe de tête à l,étalon, lui disant de regarder l'horizon.
"Dites-moi, voyez vous des épinettes à quelque part ici??"
Il ajouta ensuite.
"Regardez, il n'a aucune forêt proche, c'est juste un champ qui est enneigé en cette saison."

Ensuite, il regarda autour de lui encore une fois.
"Et comme vous pouvez voir, il n'y a aucune clôture, alors nous ne sommes pas dans un pré de bipèdes, et même dans ce monde, je ne crois pas qu'il en ait."
L'étalon noir répondit à sa question, se présenta.
"Content de vous rencontrer"
Ensuite, le mâle noire ne dit rien mais après quelques minutes, il retourna la question.
"Je suis Bandit."

Prince me posa d'autres questions.
"Je ne sais pas, pourquoi. Je crois que nous pourrions voir cela comme une deuxième chance ou vie, je ne sais pas. "
Le mâle noir lui disait avant de s'endormir était dans un pré gardé par des bipèdes et que ce n'était pas ici.
"J'espère, car ce n'est pas un pré, normal, il n'appartient à aucun bipède, il n'a aucune trace d'eux et comme vous pouvez voir, il n'a pas de clôtures, je sais comment c'est j'ai vécu parmi eux, un moment, avant de m'enfuir, mais je suis né dans un de leurs élevages.

Moi je me rappelle de mon combat que j'avais livré contre un étalon pour pouvoir conserver les quelques juments et poulains que j'avais dans mon troupeau. Je m'étais enfui et ce ne fut pas très long que je trouvais ces juments et ils devinrent les miennes, mais un jour, un mâle arriva, alors je me battis, il me blessa gravement et je me rappelle d'avoir marché deux jours, en laissant ma trace partout où je passais. Le dernier lieu que j'ai vu, était une clairière, et je me rappelles que j'ai succombé à mes blessures et je me suis réveillé dans un endroit complètement différent, toutes blessures guéries, un endroit que je ne connaissais pas et c'est pour ça que je vous dis que ce n'est pas un rêve.

Si vous voulez, je peux vous le prouver, je peux vous pincer et si vous avez mal, cela veut dire que ce n'est pas un rêve et dans un rêve, on ne mange pas et on ne boit pas, et j'ai mangé et bu, il n'y a pas longtemps. Comme je vous le disais, non je ne me suis pas fait placer dans un pré par des bipèdes si vous avez bien écouté mon histoire que je vous ai compté en vous disant le strict minimum."
Ensuite, il regarda le mâle puis attendit qu'il parle ou qu'il réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Mar 21 Déc - 17:42

Je regardais l’étalon qui me demandait si je le prenais pour fou. Essayant de faire bonne figure, je le rassurai d’un pauvre sourire :

« Non, bien sûr que non, vous êtes aussi peu fou que moi. »

Ce qui n’est pas peu dire ces temps-ci, je dois l’avouer. En fait, peut-être que c’est moi qui suit fou ? Peut-être que oui, peut-être que non. J’acquiesçai lorsqu’il disait qu’il y avait une odeur d’épinette dans l’air. Il me demanda s’il y avait des épinettes dans le champ où nous étions. Mais qu’est-ce que c’était que des épinettes d’abord ?

« Euh… C’est quoi des épinettes ? »

Bah oui, quand on vit enfermé dans un box toute la journée pendant quatre ans, on n’est pas trop informé sur la faune et la flore. L’étalon doré se présenta : Bandit. Ce dernier me dit qu’il n’y avait pas de pré de bipèdes et que nous étions bien morts. Je clignais des yeux, incrédule. Alors j’étais mort ! L’horreur ! J’observais mon corps pour voir s’il y avait des traces de pourriture ou de je ne sais quoi. Mais non, mon enveloppe charnelle était tout à fait normale mais mieux que normale. J’étais dans un meilleur état que quand j’étais mort, faut avouer.
J’écoutais en silence l’histoire du dénommé Bandit. A la fin, je levai les yeux vers le ciel : pourquoi étions-nous ici ? Y en avait-il d’autres ? Que devions-nous accomplir ? Etait-ce une deuxième chance qui nous était accordée ? Mes yeux revinrent vers mon interlocuteur et je commentai simplement :

« Pas très sympa cet étalon. Pourquoi vous bâtiez-vous ? Pour des juments ? »

Bandit allait penser que j’étais complètement à côté de la plaque mais ce n’était pas de ma faute si je n’avais plus communiqué avec des congénères pendant… longtemps. Je ne comprenais pas pourquoi certains étalons se battaient à mort avec d’autres. J’en avais déjà vu sur les concours mais je n’en faisais évidemment pas partie. Peut-être que j’étais un peu jeune pour ça ? Sûrement. Lorsque j’étais soi-disant mort – dure chose à accepter, il faut l’avouer – j’avais à peine six ans. Et à six ans, même si on est grand, dans le monde des bipèdes, on est encore des novices. En attendant, j’avais encore posé de nouvelles questions. J’étais content car cela voulait dire que je redevenais un peu plus vivant qu’avant. Enfin si on peut-être vivant en étant mort.

*Prince arrête de faire des jeux de mots minables.*

Bref, je penchai la tête sur le côté et, les yeux pétillants, attendais encore et toujours des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Mar 21 Déc - 21:44

Bandit regardait le mâle noir avec un drôle de sourire et une tête bizarre, il en était même surpris, quoi cet étalon ne connaissait pas les épinettes, tout le monde connait les épinettes, même en ayant vécu chez des humains, moi j'ai vécu parmi eux et je sais ce que c'est.
"Voyons donc,vous ne savez pas c'est quoi des épinettes?? Pourtant vous semblez avoir le même âge que moi, en fait, maintenant nous resterons figés à jamais dans l'âge auquel nous sommes morts."

Il soupira puis regarda le mâle, il devait lui expliquer cela.
"Des épinettes sont des arbres , ils sont hauts et verts, ils ont des épines et ils ne les perdent jamais durant l'hiver, ce sont des conifères, alors, ils gardent à longueur d'année leurs épines, je vous en montrai un un moment donné."
Ensuite, le mâle noir semblait commencer à assimiler toutes les informations qu'il lui avaient donné et lui ses informations ils les détenaient de Keiross, ensuite, il vit que Prince semblait regarder son corps avec un regard catastrophé, sans doute, il devait se demander s'il avait tout son corps.

"Tout de même, nous sommes des chevaux normaux, comme avant, nous ne sentons pas la mort."
Par la suite, Prince lui demandait pourquoi il s'était battu contre cet étalon pour des juments. Il soupira.
"Dites moi que ce n'est pas vrai. Vous ne savez pas pourquoi je me battais pour des juments. Voyons donc, d'où venez vous pour ne pas le savoir. Chez les bipèdes, tout comme moi, mais moi je connais tout ça et j'étais aussi dans un boxe aussi souvent que vous et même je faisais du complet. De la compétition, avec ma maîtresse que j'avais.

Pour survivre, dans la nature. Les chevaux sont des êtres grégaires, ils ont besoin de vivre avec d'autres chevaux et chaque étalon habituellement a son propre troupeau de juments. Cet étalon m'a combattu car il voulait avoir mes juments et le début de troupeau que j'avais, mais il a réussi, ce salaud, je suis mort à cause des blessures qu'il m'avait infligées."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Mar 28 Déc - 1:30

up
Revenir en haut Aller en bas
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Ven 21 Jan - 21:45

(Désolé pour le retard. =/)

Le dénommé Bandit commença à me faire un cours sur notre espèce. Je le regardais avaec un sourire en coin. Bon ok j'étais peut-être pas super informé sur les sentiments qu'étaient censés éprouver pour des juments mais j'étais pas non plus idiot. Je savais que l'étalon avait mal compris ma question, pour moi mourir pour des juments était complètement absurde. Ah tant pis, il me prendrait pour autre chose. Pendant son discours, j'essayai de me dresser un portrait robot des épinettes. Ouais c'étaient des sapins en gros.¨Pas de quoi s'affoller. Pourquoi utiliser des mots compliqués quand on pouvait simplifier ?
Bref je compatis au malheur de Bandit et répondis :

"En effet, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais vous auriez dû fuir, surtout pour des juments. Enfin il est trop tard pour revenir en arrière maintenant, il faut assumer. Avec un peu de chance, vous ne ferez pas deux fois la même erreur."

Bon d'accord je jouais complètement au sale gosse là. Surtout que je n'en était plus vraiment un. Mais en même temps quelle idée de se battre pour des juments ! Comme si c'était vital ! Nan mais je vous jure. Si mon père avait été là il aurait dit : "Quand tu seras plus grand tu comprendras." Mon oeil oui ! J'étais plus grand et j'avais pas envie de comprendre. Bon, je regardai Bandit et souriait gentimment, innocemment plutôt. Après ça, impossible qu'on me tienne pour coupable de mes... lacunes insouciantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Ven 21 Jan - 21:57

Bandit regarda le nouveau venu puis ensuite, il regarda le pasyage puis ensuite, l,étalon noir avait écouté les paroles de bandit puis ensuite, il avait parlé.
"Oui si on veut. Quoi qu'il en soit, pour l'instant des juments je n'en ai pas vu, sauf une que j'ai très peu parllé. Puis par ailleurs, je ne crois pas un jour qu'il va y avoir des troupeaux ici."

Il s'ébroua puis regarda l'étalon avec un sourire, bon maintenant il avait envie de faire quelque chose ou tout simplement bouger.
"Si on marchait un peu."

Ensuite, sans attendre la réponse du noir, il se mit à marcher puis s'arrêta un petit plus loin pour l'attendre.
"Dites moi de quoi vous aimeriez parler."
Il sourit puis attendit la réponse de l'étalon.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Mar 1 Fév - 22:24

L'étalon doré nia en quelque sorte ma réponse et je soupirai. C'est vrai qu'il n'y avait personne ici. D'ailleurs où étaient-ils tous ? Aucune idée mais pas ici en tout cas.

*Bonne déduction.*

Je regardai un instant le paysage beau mais quelque peu désert. Je n'avais pas l'habitude d'être seule mais qu'importe ? La solitude avait un côté plaisant, personne pour vous embêter par exemple - bon d'habitude c'est moi qui embête les autres mais de temps en temps faut lever le sabot.
Bandit me sourit puis proposa de marcher. J'aquiesçai puis le suivai lentement, nostalgique. L'étalon me demanda de quoi je voulais parler, je ne répondis pas tout de suite. Mes pensées et mes souvenirs se bousculaient dans ma tête. Déjà j'avais l'impression qu'ils s'effaçaient peu à peu, ou que ce n'étaient plus les miens. Je finissai par briser le silence et, les yeux dans le vague, déclarai avec une apparence indifférente:

"J'ai déjà l'impression que mes souvenirs s'effacent. Pourtant je ne suis là qu'il y a peu de temps."

Mes souvenirs appartenaient déjà à la vie de l'ancien Prince. J'avais l'impression de les voir à travers un voile, un brouillard. Mais étais-ce que je voulais vraiment ? Effacer mon ancienne vie... Etait-ce pour cela que nous étions en vie ? Pour recommencer ? Comme si il ne s'était jamais rien passé avant ? Balayer d'un seul coup ma pauvre existence ? Je ne voulais pas cela car, même si je n'avais pas eut la meilleure vie possible, mes expériences m'avaient construit tel que j'étais maintenant et renier son passé c'était renier son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Mer 2 Fév - 4:49

Bandit sourit à l,étalon puis marchait en sa compagnie, puis ensuite chaque étalon était dans ses pensées, mais un peu plus tard, Prince parla. Il disait qu'il avait l'impression que ses souvenirs s'effaçaient et cela ne faisait pas très longtemps qui était ici­.

"Vous souvenirs s'effacent?? Non je ne pense pas que nous finissons par perdre nos souvenirs."
Ensuite, il s'ébroua puis regarda autour de lui puis de nouveau l'étalon puis il lui sourit tout en marchant.
"Sinon de quoi vous voulez parler?"
Il continua de marcher en sa compagnie.
(désolé c'est court)
Revenir en haut Aller en bas
Prince
la patte molle qui s'prend dans la danse
avatar

Participation : 123
Age : 22
Date d'inscription : 16/12/2010

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Lamios
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Jeu 10 Fév - 22:41

(Pas grave ^^)

Le dénommé Bandit écarta mon commentaire. Il ne pensait pas qu'on puisse perdre ses propres pensées. Pourtant je sentais mes souvenirs s'envoler tel un fil doré dans le tourbillon d'aventure qui m'avait entraîné avec lui. Je ne savais pas si j'étais du genre aventureux au départ mais cela faisait longtemps que j'avais cessé de me battre contre le destin, je subissais et faisais le nécessaire pour rester en vie, c'était tout et amplement suffisant. Pourtant je ne voulais pas qu'on arrache mes pensées car c'était une partie de moi après tout. L'étalon palomino me demanda de quoi je voulais parler. Je réfléchis un instant puis soupirai. Il était temps de partir. Je n'avais guère envie de continuer mon chemin seul - après tout le cheval était un animal grégaire ha Bandit j'ai appris mes leçons hein Razz - mais il le fallait. Mes menbres tremblaient d'impatience à l'idée de repartir à toute allure. Je regardai Bandit d'un air résolu et dis d'un air déterminé :

"Ecoutez Bandit, ça a été un plaisir de vous rencontrer mais je pense qu'il est temps de m'en aller. Je le sens. D'autres choses m'attendent ailleurs alors... prenez bien soin de vous et à bientôt j'espère."

Je commençai à partir puis après quelques mètres je m'arrêtai et regardai Bandit d'un sourire presque éclatant en disant :

"Et puis qui sait ? Peut-être aurons-nous l'occasion de nous revoir ?"

Aillant repris un peu de ma superbe je saluai le palomino d'un signe de tête et partis au trot dans la pente enneigée. Mon esprit apaisé ne pouvait que savourer ce moment de solitude et de liberté. Le bonheur de l'effort comme on dit. Ne penser à rien d'autre qu'à l'effort nécessaire pour avancer encore, qu'au vent dans sa crinière, qu'à l'air s'engouffrant dans ses poumons... Et pas de poids sur le dos... Pour une fois. Ce n'était peut-être pas si mal après tout.
Conclusion ? Bandit était sympathique, je ne pourrai pas le qualifier d'ami potentiel - car je n'aime pas les amis ha - mais c'était un individu divertissant quoique un peu étrange - à moins que ce soit moi qui ne le soit et lui qui soit normal qui sait ?
Je continuai d'avancer et ne pensais plus à rien, ayant enfin réussit à faire taire mon esprit indiscipliné. Le soleil face à moi éblouissait ma robe. Non la mort ce n'était pas si mal en fin de compte, enfin pour l'instant.

*THE END* (pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   Ven 11 Fév - 21:10

(ok alors je répondrai pas, alors c'est terminé le topic )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un si beau rêve... [PV Bandit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un si beau rêve... [PV Bandit]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin Questrian :: ORIGIN'QUESTRIAN HOMEPAGE :: MASSACHEYS :: NEKEIL, TOI LA PORTE DES MORTS-
Sauter vers: