AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I lead the dance [Keïross]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I lead the dance [Keïross]   Dim 19 Déc - 21:30

Les pas soulevant le sable des sabots de la jument résonnèrent dans cette terre vide et poussiéreuse, sombre.
La seule compagnie que l'on pouvait avoir c'était les éclairs qui illuminaient le ciel.
Un orage se préparait le ciel était chargé de gros nuages noir, elle pensait trouver un abri mais, comme aucune végétation pousse par ici...
Sakari n'avait aucune idée d'où elle allait alors elle continuait toujours tout droit dans le sable flottant qui cachait sa musculature.
Le vent faisait danser sa crinière noire et l'orage illuminait ses yeux pleins de chagrins.
Des images de son ancienne vie apparaissait alors dans sa tête.
Sakari stoppa immédiatement.
La faim et la soif torturait son corps neuf mais, la fatigue l'obligea à se coucher et attendre.
Mais attendre quoi ?
La jument ferma les yeux pour éviter le sable.
Des souvenirs du passé surgissait encore et cette fois violemment.
Le vent et les éclairs redoublaient de puissance et Sakari se releva sèchement se cabrant pour essayer d'effacer ces insupportables moments mais rien ne se produisit tout continuait à défiler comme si...c'était quelque chose.. un signe peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
Keïross
le Surpême
avatar

Participation : 1352
Age : 25
Date d'inscription : 04/02/2009

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Hybride
Niveau: 4/4

MessageSujet: Re: I lead the dance [Keïross]   Dim 19 Déc - 22:11

• Le monde semblait d'enrager, brute, déchaîné. J'avançais, mon corps humide trainant sous la pluie qui mouillé mon corps. A chaque flash, une vision, un souvenir. Si loin soient-ils je voyais de nouveau leurs visages, leurs cris, leurs bonheurs. Je ne sus comment cela était possible, je trainais juste le fardeau d'une vie passée, d'une vie qui avait été mienne. Je luttais, mon esprit combattait rageusement contre ces images que je ne voulais plus voir. Elles se faisaient plus rares, mais de plus en plus intense, alors je perdis mes pensées dans le lointain, avançant, peinant à traverser les terres.

• L'orage tonnait, inlassablement les éclairs foudroyaient les cieux. Les noirs et épais nuages se déchiraient sous la puissance des coups. Les bruits résonnaient, virulents, troublants. La noirceur des lieux tranchait dangereusement avec la blancheur des flash qui illuminaient les terres, et bientôt les premières pluies vinrent tomber à une allure effrénée sur les terres. Il ne fut pas longtemps pour transformer le sol poussiéreux en une boue noire. Ses sabots s'enfonçaient, glissant par moment. C'était vide, c'était les terres les plus morbides qu'il avait foulé depuis toutes ces années. Le monde ne semblait pas s'être arrêté, mais au contraire, les terreurs semblaient avoir prit place, dominant chaque espace, ployant leur force contre les intrus. Était-il intrus? Sans nul doute il aurait aimé quitter ces terres au plus tôt, alors oui, Keïross ne se sentait pas à sa place. Il luttait, toujours et encore contre les images qui se bousculaient en sa mémoire puis alors une ombre sur le sol attira sa maigre attention...

• Elle ne semblait pas l'avoir vu. Elle semblait troublée, énervée, souffrant son passé. Subissait-elle des souvenirs d'un temps passé, comme lui les subissait? Il ne pouvait trouver qu'une réponse à cela, et alors il prit le pas en direction de cette inconnue. Il fit à hauteur, c'est alors il ferma les yeux puissamment pour les ré-ouvrir quelques secondes après seulement, afin de chasser définitivement ces images, employant de sa magie pour arriver à ses fins. C'est alors que son regard ambre la regarda, à une distance plus que respectable, il dit alors.« On ne lutte pas contre son passé, on l'assume et on l'accepte. » Il n'avait pas bougé, la pluie dégoulinant sur son corps.

∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

J'ai connu la vie, j'ai connu la mort, ma vie a commencé le jour où je suis mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I lead the dance [Keïross]   Mar 21 Déc - 17:28

C'est alors que cet instant était arrivé, la belle oubliait la pluie dégoulinant de son corps la gaieté s'emparait d'elle
Un cheval s'approchait de la jument et lui parlait, tout avait si changer... mais elle avait encore la force à croire l'impossible alors d'un air hésitant Sakari Tala tournait brièvement la tête dans la direction du gris et parla pour la première fois depuis son arrivée sur cette terre inconnue.

- Je euhh...pardon.. je n'ai pas l'habitude de côtoyer des personnes comme toi surtout ici tu es la première personne que je rencontre... -
L'étalon avait de magnifique yeux de couleur ambre et son corps constitué d'un gris clair étonnant.
Je quelque chose me disait que la sagesse était en lui et qu'il avait dû connaitre un passé surement douloureux.
Depuis l'arriver de l'inconnu tous mes souvenirs avait disparu et mon caractère d'en temps semblait être dissipé par sa présence. L'orage ainsi que le vent semblait s'être calmé tout compte fait ce qui était étrange.
Le temps devait donc changer en quelque seconde ici...
La jument tout en chuchotant fit
- Le passé... Le passé... pourquoi suis-je encore envie ? -


Après ces mots elle décida enfin de se relever et faire face à l'inconnue et le regarder bien droit dans les yeux pour connaitre la vérité qui c'est peut-être qu'il pourra l'aider et répondre à ses questions qui la tourmentaient depuis son arrivée ici.
Quelques gouttes tombèrent de son corps trempé et marqua le sol de cercles foncé.
Il était temps pensa la jument qui commençait vraiment à ressentir la solitude profonde depuis le temps qu'elle avait vécu dans la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Keïross
le Surpême
avatar

Participation : 1352
Age : 25
Date d'inscription : 04/02/2009

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Hybride
Niveau: 4/4

MessageSujet: Re: I lead the dance [Keïross]   Mar 21 Déc - 19:13

• Trainer sa vie, souffrir le passé... à quoi bon quand on ne peut le changer? J"ai appris à vivre, assumant mes pêchés, et Dieu seul sait combien j'en ai fait. Je crois seulement en une chose, à celle de l'être qui sait pardonner, et à celui de panser ses propres plaies. J'espère encore que mes tourments me feront douter de ma propre personne, car sans eux je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui. Et même si à l'heure actuelle je suis loin d'être parfait, je me construis par la vie que maintenant j'écris...

• Il n'était plus surprenant pour Keïross d'observer avec quelle ignorance la plupart des âmes arrivaient sur les terres. Évènement paranormal, dont on ne comprend pas le sens, l'intérêt ou le but. Ce phénomène où vous sentez le contrôle de votre vie vous échapper... cela, oui cela Keïross s'en souvient très bien, mais pas de cette manière. Il se souvenait avoir arpenté les terres sans la moindre question, car pour lui il était là et ce n'était pas à remettre en doute. Il souvenait de sa mort comme si c'était hier, une douleur brutale et des sensations troublantes. Tout le monde ici semblait le prendre pour un savant. Il n'en était pas un, du moins il ne le croyait pas. Pour lui, il avait juste eut le privilège de se retrouver en ces terres que bien plus tôt, d'avoir consultant les vieux grimoires qui étaient en réalité que des légendes gravées sur des murs qu'il n'a jusqu'alors plus jamais retrouvé. Pourquoi? Pourquoi tant de question, de bouleversement? Ne devraient-ils pas être réjouis de se retrouver de nouveau debout, à sentir la vie s'infiltrer dans leur poumons, et à sentir leur cœur battre le sang dans leurs veines? Décidément cela, il ne le comprenait pas.

« Doutez-vous de l'être, en vie?. » Il n'ajouta rien, ne voulant pas partir dans des discours inlassables et fatigants. Il la regarda, remarquant en parallèle que la pluie avait légèrement cessée, et que l'orage s'éloignait dans le lointain. Keïross alors fut satisfait, il n'aurait pas à supporter cette pluie diluvienne, et cela lui plaisait.

∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

J'ai connu la vie, j'ai connu la mort, ma vie a commencé le jour où je suis mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I lead the dance [Keïross]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I lead the dance [Keïross]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let Love Lead The Way [PV]
» Emily Ross
» Telephone de Monsieur John Ross Ewing III
» John Ross Quitte Dallas Son univers impitoyable
» JOHN ROSS En ville, décide d'aller faire un tour dans un endroit de jeunes, malgrè ses 32 ans et ses rides naissantes sur son visage. [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin Questrian :: ORIGIN'QUESTRIAN HOMEPAGE :: ORTEON :: CIMETIERE DES ÂMES PERDUES-
Sauter vers: