AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Can I hope to know someone other than you ? ♣ Keïross.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Can I hope to know someone other than you ? ♣ Keïross.   Mer 22 Déc - 18:40


Can I hope to know someone
other than you ?

Et de cela, tu t’en souviens ? Je me suis réveillé et tu étais à mes côtés. Tu m’as suivi depuis tellement longtemps. Pourquoi, au juste ? Je ne suis pas un étalon extraordinaire, si ? Juste un étalon qui a goûté au bonheur durant un petit moment, puis un autre sentiment moins appréciable par la suite. Tu as su ce que j’ai vécu, n’est-ce pas ? Mais pas assez pour me comprendre totalement. Pas assez, non. Difficilement, tu m’as aidé à me relever. C’était un sommeil tellement profond, tellement agréable. Il est étrange de se dire qu’on est encore en vie, que le destin nous a offert une seconde chance. Une seconde chance ? J’ai du faire une erreur pendant mon passé que je n’ai jamais comprise. Préviens-moi. Dis-le moi. Avoue-le moi. Qu’est-ce que j’ai fait ? Tu ne me répondras pas, je le sais. Tu ne répondras jamais à mes questions qui se bousculent sans cesse dans ma tête. Que suis-je devenu ? Et toi ? Qui es-tu ? Tu n’es sûrement le fruit de mon imagination. De ma pauvre imagination.

Me voyant soupirer d’un air las, tu m’observais. Encore et encore. Je suis au pas - ce que je n’ai pas l’habitude de faire - et je regarde devant moi. Je suis fatigué. Trop fatigué pour que tu me comprennes. Je m’approche d’un endroit sombre, ne sachant où aller. Tu me conseilles d’y mettre les pieds, ou tu me crois fou ? Tu ne sais toujours pas. C’est donc à moi d’en décider. Étais-je en train de risquer à nouveau ma vie ? Peut-être. Peut-être pas.

Il fait tellement sombre que tu n’arrives plus à me voir. Tu ne sais même plus où je suis. Mais, je te sens. Tu me sens de ton côté, aussi. C’est devenu une habitude, non ? Tu ne me connais par cœur à présent. Et moi, c’est malheureusement tout le contraire. De la végétation. Il y en avait. Elle était proche de nous. Je te regarde, tu n’es pas là. Je te cherche, je ne trouve pas. Suis-je seul dans ce monde ? Cette envie. L’envie de crier à l’aide était forte. Cette forêt ne m’inspirait pas confiance, à toi non plus. Mon instinct me conseilla de prendre le chemin aux alentours, ne sachant pas où cela menait.

C’était haut. Trop haut pour mes membres qui accumulaient ces douleurs nouvelles. Courage, Abban. Courage. Ce chemin surplombait cette forêt inquiétante. Où allais-je arriver ? Tu le sais, toi ? Je me doutais d’une réponse négative, comme d’habitude. Je monte, encore et encore. De fines gouttes perlaient sur mon encolure. Il faisait si chaud ou c’était moi qui me sentais pas bien ? Cela non plus, tu ne le sais pas. Arrivant enfin à une hauteur inimaginable, je pensais à un rêve. Tu pouvais apercevoir d’étranges symboles au loin. Qu’étaient-ils ? Tu ne pouvais répondre comme pour changer. Reportant mon attention sur un autre point, je te laisse observer ces symboles. Tu me laisses enfin seul, depuis ces longues années. Je ne te considère pas comme un lourd fardeau à supporter, tu peux avoir la conscience tranquille. Ton seul problème est ta passivité. Personne n’est parfait.

Tu as laissé ton regard plongé dans l’horizon alors que moi, je découvrais. Je ne voyais pas énormément. Il faisait comme nuit. Quelque chose de spécial se trouvait sous mes sabots. J’ai fais tombé une chose inconnue et cela fit un bruit intriguant. Tout de suite, tu as posé ton regard sur moi. - à mon plus grand désespoir - Et, j’ai ainsi tourné la tête dans ta direction.
Revenir en haut Aller en bas
Keïross
le Surpême
avatar

Participation : 1352
Age : 25
Date d'inscription : 04/02/2009

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Hybride
Niveau: 4/4

MessageSujet: Re: Can I hope to know someone other than you ? ♣ Keïross.   Mer 22 Déc - 22:24

• Par quelle main, par quelle magie as-tu donc forgé ta magnificence? Je voyais sa surface sculptée monter jusqu'à haut dans les cieux, toisant avec ardeur les bois. J'ai toujours envisageais que sa sculpture n'était que magie, une orra si intrigante flirtait avec cette passion qui me faisais vivre depuis toute ces années. j'imaginais sa puissance, la prestance d'un maître qui un jour lui a donné vie. Combien de temps avait-elle coupé le vent, subie l'érosion des temps? J'ignorais, oui j'ignorais quelle perfection d'être l'avait fait naître, j'ignorais le pourquoi, le comment. J'ignorais tout, mais pas qu'elle se tenait là depuis des centaines. Je l'observais, là sur les hauteurs, observant les lieux comme d'autres ont probablement dû le faire bien avant moi. Je constatais qu'en réalité ce monde me voilait encore plein de secrets, et que je n'étais qu'un ignorant malgré toutes ces années passées. Mais qui donc y avait été? Quelle source de magie en avait été la Mère? Tant de questions auxquelles je ne trouvais pas réponse, et auxquelles personne ne le pourrait. Ce passé tombé dans l'oublie des temps, là où aucun survivant n'eut plaisir à raconter l'histoire. Je plains, oui je plains sa création. Car sans histoire un monument perds de sa grandeur. Pourtant je la sens, sa puissance, ses tumultes d'un temps passé. Cette forteresse sous mes yeux, parmi des ruines de granite noir, oui cette forteresse, pour qui j'ai autant d'admiration que de mépris. Quelle est donc cette fantaisie qui t'a donc donné vie?

• Il avait gravit les roches les plus hautes, risqué sa santé pour une vie éblouissante. Le sabot glissant sur les parois, coupant son souffle et tiraillant ses muscles. Monter, plus haut, toujours plus haut, atteindre les cieux et toiser les hauteurs que personne n'aurait imaginé le faire. Le désir de se sentir oiseau sans se voir pousser des ailes. Celui de se sentir libre sans à meurtrir son corps. Le vent soufflait de plus en plus fort tant que l'on montait. Sa puissance n'était qu'ivresse, livrée au vide des cieux. Ses bourrasques venaient fouetter son corps en action, brûlant ses yeux et mêlant ses crins déjà en pagaille. Il avait bravé la monté pour venir se poster ici, sur le sommet le plus en hauteur. Son regard était fixé depuis un temps considérable. Perdu dans ses pensées il observait, regardait, dévorait des yeux la splendide sculpture de la forteresse noire qui s'élevait plus loin, en contre-bas. Une splendeur, la naissance d'une magie qui était incroyablement puissante. Keïross la sentait émaner, revigorante, incroyablement fortifiante. Ses yeux ambrés étaient fixes, reflétant de leur brillant les formes noires et la danse paresseuse des arbres. Son cœur battait doucement, son âme vagabondait. La vie, la mort, elle avait tout connu, il le sentait...

• Le temps n'aurait jamais eut d'emprise sur son attention. Mais ce calme et cette beauté inespérée depuis ces derniers jours fut heurtée à une présence. Des bruits de pas, des sabots martelant le sol. Quelqu'un approchait. Keïross baissa les oreilles et regarda en arrière, revenant au visuel sur ses pas. Puis il n'eut plus rien. Le silence. Le doux silence, la calme symphonie des lieux. Le gris pommelé reporta alors son attention sur les devants, oreilles pointées, regardant de nouveau le lointain. Il ne saurait dire combien de temps s'est écoulé, mais cela lui parut court quand il entendit de nouveau un bruit. C'est alors que Keïross tourna vivement le visage, baissant les oreilles sur sa nuque. Il vu alors, un silhouette, un être sur les hauteurs. il ne semblait pas très alerte de sa propre vie. Était-il nouveau? Était-il simplement fou? Le gris pommelé pinça les naseaux : devait-il se joindre à lui, comme tous les autres? Était-ce là une part de son destin? Jamais, non grand jamais il ne désirait pas cela. Mais... Il fit volte face sans bouger de place. L'observa. Peut-être le remarquera t-il?

∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

J'ai connu la vie, j'ai connu la mort, ma vie a commencé le jour où je suis mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Can I hope to know someone other than you ? ♣ Keïross.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin Questrian :: ORIGIN'QUESTRIAN HOMEPAGE :: ORTEON :: DANS LES RUINES J'AI VU L'ESPOIR S'EFFONDRER-
Sauter vers: