AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A qui le tour ? [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A qui le tour ? [LIBRE]   Dim 23 Jan - 22:19

A QUI LE TOUR ?


  • Tous craignent la mort. Je me demande bien pourquoi. Si c'est ça, la mort, alors ça ne sert à rien de donner la vie, la souffrance, la peur. Autant donner la mort, la beauté, la douceur. C'est comme une deuxième vie. Une RENAISSANCE. La mort est si belle. Je ne ressens aucune douleurs, aucun malêtre. Je suis bien dans ma peau comme je ne l'ai jamais été. Ce nouveau monde est différent, à croire que tous les éléments qui forme le Terre ont été bouleversé. Comme si chaque code de la vie avait été réédifié. Comme si chaque substance avait été revisité. Comme si j'étais dans un monde parallèle. Je n'avais jamais penser un seul instant qu'un tel endroit pouvait exister. Aucune légende, aucune expression, aucune métaphore ne fait allusion à ce territoire inconnu à mes yeux.

  • Le vent soufflait à en faire voler les feuilles cristalline de cette étrange forêt. Chaque pierre, chaque feuille, chaque arbres était recouvert d'une couche d'argent qui produisait de magnifique éclat de lumière avec les rayons du soleil. Le sol terreux était comme parsemé de paillettes. Ce paysage était vraiment magnifique. Aucune carte postal, aucun dessin ne pourrait représenter cette forêt, même venant du plus créatif des dessinateurs. La magie était partout. Même si un petit être ressemblant à une fée venait devant la jument appaloosa, elle ne serait pas étonné. C'était un endroit mystique, qu'aucune personne n'oserait imaginer. Pourtant, c'était bien ici que se trouvait Amy. Elle marchait lentement, regardant partout pour ne pas manquer rien qu'un seul centimètre carré. Elle avait des étoiles dans les yeux. Elle ne revenait pas d'être dans un endroit aussi magnifique que celui-ci.

  • La petite jument s'arrêta. Elle inspira un grand coup et continua son chemin. Elle ne savait pas vraiment où elle aillait mais elle s'en fichait. Elle était seule et bien. La solitude a du bon quelque fois. Elle avait tellement peu de fois put se retrouver seul dans sa vie antérieur qu'elle ne savait pas vraiment ce que cela faisait d'être seule. Elle le découvrait aujourd'hui, le jour de sa mort et elle appréciait beaucoup. Elle se demanda justement si elle était la seule dans cette immense forêt. Elle ne savait pas non plus jusqu'où s'étendait-elle et s'il y avait d'autre territoire. La peur envahi son corps, et si elle rester seule jusqu'à la fin des temps. Il y aurait-il une fin d'ailleurs ? Le saurait-elle un jour ? Un tas de questions sans réponses bourdonnaient dans son esprit. Un bruit de feuilles se fit entendre derrière elle. Elle se retourna brusquement et manqua de glisser sur le sol légèrement boueux. "Il y a quelqu'un ?" demanda-t-elle d'un voix tremblante mais personne ne répondit et pourtant, les arbustes bougeait toujours. "S'il y a quelqu'un faîte moi signe de vie ! rajouta-t-elle. Si c'est une blague, c'est vraiment pas marrant !" Mais comme personne ne répondit, elle décida de chercher par elle-même. Elle sortit du chemin pré tracé et s'aventura au milieu des fougères argentées...
Revenir en haut Aller en bas
Keïross
le Surpême
avatar

Participation : 1352
Age : 25
Date d'inscription : 04/02/2009

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Hybride
Niveau: 4/4

MessageSujet: Re: A qui le tour ? [LIBRE]   Dim 23 Jan - 22:35

[Puis-je?]

∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

J'ai connu la vie, j'ai connu la mort, ma vie a commencé le jour où je suis mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A qui le tour ? [LIBRE]   Lun 24 Jan - 0:08

    [Vas y :D]
Revenir en haut Aller en bas
Keïross
le Surpême
avatar

Participation : 1352
Age : 25
Date d'inscription : 04/02/2009

Indice Fantastique de l'Individu
Don : Hybride
Niveau: 4/4

MessageSujet: Re: A qui le tour ? [LIBRE]   Lun 24 Jan - 19:39

[Je répondrais mercredi car je suis chargée en début de semaine, mais si quelqu'un veut répondre avant, nos soucis :p]

∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

J'ai connu la vie, j'ai connu la mort, ma vie a commencé le jour où je suis mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkaïa
le P'tit nouveau qui monte son règne
avatar

Participation : 17
Age : 22
Date d'inscription : 26/01/2011

Indice Fantastique de l'Individu
Don : inconnu
Niveau: 1/4

MessageSujet: Re: A qui le tour ? [LIBRE]   Jeu 27 Jan - 23:49


I N C R U S T '
« Désolée 8$ »



Kaïa ouvre brusquement les yeux, dans un sursaut désespéré. La premier sentiment qui l'assaille est la joie. Elle a survécu ! Quelqu'un l'a sauvée aux portes de la mort ! De nouveau elle pourra galoper dans la prairie ! Cruelle désillusion. Aussitôt, elle remarque. Elle remarque ce lieu inconnu. D'un coup d'œil, elle enregistre l'argent qui scintille de mille feux. Elle en a mal aux yeux. C'est beau. C'est beau, mais Kaïa est insensible à ce paysage irréel. Elle est aveugle aux beautés de ce nouveau monde où elle a une chance de se reconstruire, la seule chose qu'elle voit, c'est sa triste réalité. C'est fini. Tout s'écroule. Jamais, jamais elle ne retrouvera son bonheur d'antan. Chancelante, elle manque de tomber. Est obligée de s'appuyer au tronc d'un arbre d'argent qui étend paresseusement ses ramifications. Il a l'air heureux, lui.

Elle hurle, une nouvelle fois. Une nouvelle fois, des larmes jaillissent. Elle revit sa mort. En mille fois plus douloureuse. Tout est perdu. L'esprit embrumé par ses pleurs, elle parvient à gravir le petit sentier qui rejoint le couvert des arbres. Elle maudit la création de ce lieu. Elle maudit ce paysage si beau, comme une invitation à être heureuse. Elle refuse, refuse d'apprécier ce lieu, d'y vivre. Très vite, elle passe au galop. De la poussière argentée se soulève à chaque pas. Elle ne sent plus la fatigue qui l'étreignait lors de sa mort. Une forme éblouissante, mais une âme détruite. Son seul réconfort avait été qu'elle ne sentirait plus rien après sa mort, qu'elle resterai en paix. Rien de tout cela. Elle se voit comme condamnée à une souffrance éternelle.

Alkaïa vole presque. Le nez au vent, elle apprécie bien malgré elle ce moment de liberté, de solitude. Elle a l'impression de laisser ses soucis derrière elle. Mais, dès qu'elle ralentit, ils la rattrapent et la submergent aussitôt. Alors elle fuit, elle galope longtemps, longtemps, pour échapper à cette sensation si intense et qui fait si mal. C'est comme une drogue. La douceur du vent, l'air qui s'engouffre dans ses naseaux, ses sabots qui martèlent le sol .. C'est la seule chose qui lui permet d'oublier, de s'abandonner. Elle est à nouveau devenue ce petit concentré d'énergie, explosive et libre.

Elle ne s'arrête que lorsque ses poumons crient grâce et qu'elle manque de défaillir. Et se rend compte qu'elle a quitté la clarté rassurante de la petite clairière scintillante. Est-ce donc ça, la mort ? Rester dans l'éternelle souffrance, se rendre à l'évidence qu'on a tout perdu, qu'on est seul face à notre chagrin ? C'est alors qu'elle entend un craquement. Quoi, il y a encore des prédateurs sur ces terres ? Quelle abomination. Le bruit se rapproche. Finalement, mourir une seconde fois serait presque profitable. Mourir une bonne fois pour toute, s'entend. Ne plus rien ressentir. Elle prépare à se laisser submerger par une douce quiétude, et au lieu de ça .. C'est un autre cheval qui se dresse devant elle. Une jument, une jument appaloosa. Kaïa en reste bouche bée. Le pire, c'est que cette jument a l'air heureuse. Quelle .. Comment peut-on être heureux alors qu'on est mort ? Sa décision est prise. Jamais elle ne leur parlera. Elle restera solitaire, et ne se liera pas. Elle n'a pas envie de perdre à nouveau des gens proches. Jamais elle ne le supportera. Et puis, il est impossible qu'elle se lie d'amitié dans le monde de la mort, pas vrai ?

Alors, elle fait demi-tour et galope encore. Épuisée, elle ne sera pas bien compliquée à rattraper. Mais elle met un point d'honneur à ne pas ralentir malgré l'épuisement. Si la jument la rejoint, elle se montrera agressive. Elle couche ses oreilles en arrière, pour la prévenir. Elle n'a pas intérêt à entrer dans ce jeu là. Oh non, pas du tout. Kaïa peut-être très forte quand elle le veut, même si sa structure fragile et délicate donne plutôt envie de la protéger. Elle est prévenue ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A qui le tour ? [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A qui le tour ? [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon, bah à mon tour... [RP LIBRE + QUETE]
» Un tour de Manège [libre]
» Obama en chute libre ...
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin Questrian :: ORIGIN'QUESTRIAN HOMEPAGE :: HANTERA :: DANS LE CRISTAL, LE MISTRAL N'EST QUE GRAIN DE SABLE-
Sauter vers: